Hands Holding Wooden Plate

Foliumize   answer you

Vos questions les plus fréquentes

Foliumize, son concept & ses partenaires

Foliumize, comment ça marche ?


Foliumize fait le lien entre des projets à portées sociales et écologiques, des artistes associés à ces projets et Vous. Tout imprimé d’œuvre d’art proposé par Foliumize permet de financer la plantation d’un arbre et le défrichement des espèces végétales invasives.
L’artiste, qui est une partie prenante au projet sera lui aussi rémunéré, sauf s’il ou elle décide de reverser tout ou partie de ses revenus au projet de reforestation. Vous recevrez chez vous (ou vous pouvez offrir directement) la ou les œuvres que vous aurez commandées et pourrez suivre l'évolution du projet que vous soutenez via notre plateforme.
Enfin, notre engagement est de vous garantir et de vous aviser : (1) de la bonne gestion du financement que vous nous confiez en vérifiant la qualité des services de reforestation (préparation du terrain, lutte contre les espèces végétales invasives, plantation des jeunes arbres et suivi) et (2) du respect des critères d’ emploi de mains-d’œuvres locales ; et (3) de rémunération juste des acteurs et des actrices gravitant autour de Foliumize.




Quand l'arbre que j’ai financé sera-t-il planté ?


Le meilleur moment pour planter un arbre est celui dicté par le cycle de la nature. La saison des pluies et/ou la saison hivernale sont, selon les projets, les meilleures périodes afin de s’assurer que les jeunes plants bénéficient de suffisamment d'humidité pendant les premiers mois où s'étend leurs systèmes radiculaires. Par exemple, le projet de reforestation en Afrique du Sud choisit de mettre les plants en terres pendant l’hiver austral (de juin à août), ce dernier étant relativement clément car le terrain n’est pas soumis à des gelées.




Comment garantissez-vous que l’arbre va être planté ?


- Établir une relation privilégiée avec le projet, les équipes et le territoire
Cette relation, c’est un prérequis visant au choix et à l'évaluation du projet. Pour ce faire, rien ne remplacera le fait que nous devons être régulièrement sur le terrain à leur rencontre, à leur écoute mais surtout en gardant une indépendance quant à l'évaluation de la plantation d’arbres.
- Mise en place de méthodes adaptées

  • visite sur place effectuée par nos soins ou par un professionnel indépendant du secteur forestier;
  • questionnaire de suivi pour s’assurer de la pérennité des arbres plantés et attestant ainsi de la qualité des méthodes en place. Des critères quantitatifs tels que par exemple la diversité des espèces plantées, la surface du défrichement d'espèces invasives mais également des critères qualitatifs;
  • suivi pluriannuel des différents programmes de reforestation afin d’estimer par exemple le taux de survie des arbres, leur croissance, mais également des effets bénéfiques sur la biodiversité (apparition de plantes endémiques, augmentation de la faune locale due à la restauration de leur habitat…);
  • échelonnement des paiements en trois temps : ⅓ au moment de la préparation du terrain et le défrichement d'espèces invasives ; ⅓ lors de la phase de plantation ; ⅓ lorsque la phase de plantation est terminée et que l'évaluation finale est positive quant à la survie des jeunes arbres.
La section "Suivi et séléction des projets" offre des détails à ce sujet. - Appliquer notre expérience dans le domaine du contrôle. Notre expérience professionnelle avant Foliumize tournait en partie autour de cette notion de contrôle. Certes nous l’appliquions au secteur financier, mais les principes et l'expérience acquises sont un atout que nous transposons au domaine de la reforestation afin de garantir le succès de ce projet. Pour nous, ces outils de contrôle doivent être adaptés au projet, utilisés avec justesse et mis en place de manière indépendante.
Katharina, outre la technicité qu’elle a acquise dans le domaine de l’audit, a également développé une forte expérience de due diligence permettant la sélection rigoureuse de partenaires commerciaux.
Romain fut notamment en charge de créer et mettre en place (1) des politiques de gestion des risques, (2) des outils contrôles qualitatifs et quantitatifs sur des tierces parties, et (3) du suivi de l'évolution d’indicateurs.




Comment vos revenus sont-ils répartis ?


Une de nos valeurs cardinales est la transparence. Il nous semble normal que vous sachiez comment les revenus provenant de l’achat que vous avez effectué vont être utilisés. En effet, en tant que consommateur d’un objet à vocation sociale et environnementale, vous êtes en droit de savoir quel va être l’impact de votre financement.
Aujourd’hui, bien trop peu d’entreprises osent cette transparence et particulièrement dans le domaine de la plantation d’arbres et de la restauration d'écosystèmes. Le modèle d’entreprise responsable que nous incarnons choisi de démontrer qu’il est possible, sinon souhaitable, de partager cette répartition des revenus. Découvrez la répartition prévisionnelle ici
Cette répartition est pour le moment prévisionnelle, une revue annuelle sera effectuée et publiée.




Pourquoi défricher vous les espèces végétales invasives ?


Qui sont-elles ?
Une espèce invasive (ou espèce exotique envahissante) est une espèce introduite par l’homme en dehors de son aire de répartition naturelle (volontairement ou fortuitement) et dont l’implantation et la propagation menacent les écosystèmes, les habitats ou les espèces indigènes avec des conséquences écologiques et/ou économiques et/ou sanitaires négatives. En Afrique du Sud, ces espèces sont par exemple l’acacia australien ou encore l’eucalyptus commun, emblème de la Tasmanie.
Pourquoi les défricher ?
En Afrique du Sud, ces espèces invasives sont responsables, même si elles ne sont pas les seules, de (1) l’é rosion des sols, de (2) la pénurie d'eau pour les espèces endémiques, (3) de la diminution de la biodiversité et (4) de l'augmentation des risques d'incendies de forêt car ceux-ci sont par essence plus inflammables que les arbres indigènes. De plus, (4) les espèces invasives prolifèrent hors de tout contrôle notamment en l'absence de mammifères ruminants les pâturant et (5) leur croissance rapide (expliquant aussi la raison de leur importation) étouffe la végétation endémique. Selon le Centre de Ressources des Espèces Exotiques Envahissantes, ces dernières “[...] sont reconnues comme l’une des principales causes d’érosion de la biodiversité mondiale [...] Elles constituent ainsi la troisième pression pesant sur les espèces menacées au niveau mondial après la destruction des habitats et la surexploitation des espèces.” Plus généralement et conformément à la Liste rouge mondiale de l’ UICN (International Union for Conservation of Nature) datant de 2020, les menaces sur la biodiversité mondiale s'élèvent, toute espèces confondues, à 27% des espèces recensées. Par exemple, cela concerne 14 % des oiseaux, 33 % des amphibiens, 19% des insectes, 18% des reptiles, 22 % des mammifères terrestres et 40% des plantes.




Foliumize parle peu du CO2, pourquoi ?


Concrètement, notre ambition est de dépasser la simple calculatrice CO2 bien souvent mise en avant. Comme si sous couvert de vouloir remplir cet objectif CO2, le principal était fait.
Planter un arbre sous couvert de remplir un objectif CO2 n’a pas pour conséquence heureuse et automatique de fournir des espaces clés pour la biodiversité, de favoriser les cycles de l’eau et la préservation des sols.
Or, c’est ce que l’on nous fait bien souvent croire, la case CO2 étant coché, le reste suivra forcément.
Il est évidemment plus simple de vendre un chiffre libellé en tonnes de CO2 et de résumer en une ligne les problèmes écologiques et environnementaux actuels. Foliumize ne nie pas la réalité autour du CO2 et le fait que les forêts représentent des puits carbones pour la planète (le deuxième après les océans) et les vertus simplificatrices du CO2 sont indéniables pour la prise de conscience, mais celles-ci ne doivent pas cacher d’autres réalités et enjeux.
Le CO2 ne doit pas être l’arbre qui cache les autres enjeux de la forêt… et c’est bien cela que Foliumize souhaite mettre en lumière.




Pourquoi ne pas privilégier la quantité d’arbres à planter ?


Bien sûr que Foliumize souhaite permettre à un grand nombre d’arbres d’être planté, mais pas à n’importe quel prix.

Nous donnons plus d’importance à l’acte vertueux de mettre un arbre en terre et à la valeur du travail fait respectueusement plutôt qu’à la quantité d’arbres plantés. Une course effrénée à la quantité est bien souvent synonyme de monoculture, parfois d'espèces non endémiques à croissance rapide, d’industriels exploitant à terme les arbres, d’exploitation d’une main-d’œuvre à bas coût, et de l’utilisation de machineries lourdes dégradant les terrains et tassant les sols.

Par conviction, ce n’est tout simplement pas le même créneau que Foliumize a choisi. Nous ne nions pas la nécessité de planter des arbres afin de les utiliser comme matériel de construction par exemple. Notre équipe ne souhaite pas s'associer à l'industries sylvicole intensive, car nous pensons que, sous couvert de compensation carbone, on ne doit pas vendre un arbre que cette industrie aurait de toute façon planté et qu’aurait elle-même exploité financièrement en l'abattant à terme.


Foliumize privilégie la qualité quant à la manière de planter l’arbre, l’impact sur les sols en favorisant la diversité des espèces plantées et la pérennité de l’arbre. Au bout de son cycle de vie, un arbre mort devient un abri pour certaines espèces animales ou végétales et lorsqu’il se décompose vient enrichir le sol de nutriments. Ni plus ni moins que ce que fait la nature depuis des millions d’années.




Qu’entendez-vous par rémunération juste ?


C’est un des volets sociaux de notre projet que de permettre aux responsables de projets et planteurs d'arbre de pouvoir vivre décemment de son travail, a fortiori si celui-ci constitue une activité essentielle à notre avenir commun.
Par mesure d'objectivité sur le concept et l’application de rémunération juste, nous suivons les recommandations prônées par Global Living Wage Coalition. Selon cet organisme, un salaire de subsistance se définit ainsi : “La rémunération perçue pour une semaine de travail standard par un travailleur dans un lieu donné suffisant pour offrir un niveau de vie décent au travailleur et à sa famille. Les éléments d'un niveau de vie décent comprennent la nourriture, l'eau, le logement, l'éducation, les soins de santé, le transport, l'habillement et d'autres besoins essentiels, y compris la prise en charge d'événements imprévus.
Cette définition incorpore les principales idées trouvées dans plus de 60 descriptions et définitions d’un salaire décent issus des Déclarations des Droits de l'Homme ; constitutions nationales ; Codes de conduite des ONG, des multinationales et des entreprises ; documents de l'Organisation Internationale du Travail (OIT) ; et de déclarations de personnages historiques majeurs.
Pour de nombreux pays, une méthodologie précise (Méthodologie Anker), vise à estimer ce que sont des salaires de subsistance avec la double exigence que ceux-ci soient à la fois comparables au niveau international et spécifiques localement.
Une de nos conditions est que ce salaire de subsistance ainsi calculé soit non pas un objectif en soi mais représente bien un minimum. Notre souhait est évidemment de viser au-delà.




Qu’entendez-vous par artistes locaux ?


Tous les artistes dont les oeuvres sont accessibles via Foliumize, nous les avons rencontrés personnellement. Nous pouvons témoigner de leur engagement vis-à-vis de la protection de l’environnement et de la biodiversité. Ils habitent sur ou à proximité du lieu sur lequel se déroule le projet que vous financerez via l'achat de leur œuvre.
Comme vous pouvez le constater, la source d’inspiration que constitue la nature dans leurs œuvres est primordiale. Nous vous invitons à les découvrir dans la section qui leur est dédiée.




J’ai vu des projets de reforestation vendant un arbre à 1 euro, pourquoi pas vous ?


Le prix dépend principalement de 6 facteurs :

  • le coût de la vie sur le lieu du projet financé (influence sur les salaires, les équipements, les assurances, le prix du terrain, …) ;
  • un potentiel rendement financier futur lorsque certains partenaires abattent et vendent les arbres à maturité - il semblerait alors que les montants levés subventionnent donc l'industrie sylvicole intensive - ce qui n'est pas le cas de Foliumize;
  • la mécanisation intensive ;
  • la topographie et la difficulté d'accès au lieu de reforestation ;
  • l' état de dégradation du terrain et la présence d'espèces végétales invasives (imposant une première étape de défrichement et d'abattage longue et couteuse) ;
  • la fertilité des sols et le facteur climatique. Ces paramètres influent sur le travail préparatoire nécessaire et la rapidité/facilité de la croissance (zone tropicale vs zone aride).
Nous vous invitons à poser des questions aux projets proposant des arbres à partir de 0.10 €. Bien souvent, ce sont ces arbres qui servent d’argument marketing pour les offres "à chaque produit acheté, un arbre est planté". Le modèle prôné par Foliumize s’oppose à de telles pratiques.





Reproduction d'art

Qu'est-ce qu'une reproduction d'oeuvre d'art?


Il s'agit d'une impression haute qualité d'une œuvre d'art classique peinte par un artiste engagé aux côtés des projets partenaires. C'est un bel objet de décoration, bien plus original qu'un banal poster et qui en plus aura financé la plantation d'un arbre et bien plus encore!




Qu'entendez-vous par imprimé d'art de "haute qualité" ?


Il s'agit d'une impression de qualité musée. Le rendu des couleurs et la qualité du papier sont très haut de gamme, comme lorsque vous achetait une reproduction dans un musé. Nous travaillons exclusivement avec des imprimeurs professionnels capables de délivrer une grande qualité au plus proche de chez vous. Notre imprimeur est une PME allemande, qui travaille avec des méthodes d'impression Fineart en 12 couleurs rendant compte du moindre coupe de pinceau de l'artiste afin de vous offrir un rendu au plus proche de l'original.




Sur quel type de support puis-je choisir de recevoir mon imprimé d'art ?


Nous offrons deux options d'impression: - Le canevas déjà monté (bordure de 2.8mm) - Le papier Fine Art Matt de Hahnemühle, 200 g/m2 Toute deux ont une finition matte, sans vernis, sur demande des artistes. Le canevas est imprimé sur de la toile 100% coton. Le papier est épais, fait main et offre un rendu mat très qualitatif. Pour plus d'information sur ce support vous pouvez vous rendre directement sur le site du producteur: https://www.hahnemuehle.com/en/digital-fineart/hahnemuehle-photo/p/Product/show/37/32.html Attention aucun des supports n'est blanchi chimiquement, pour des raisons écologiques. La teinte des supports est d'un blanc légèrement chaud. Vous pouvez également choisir de recevoir votre imprimé déjà encadré par les soins de l'imprimeur, ce que nous recommandons chaleureusement. En effet, le papier Hahnemühle n'est pas vernis (pour des raisons écologiques et esthétiques). Dès lors, il doit être manipulé avec beaucoup de précaution pour ne pas lui causer de micro-rayures lors de son déballage ou installation.




Comment limitez-vous l'impact écologique lié à l'impression et à l'envoi de la reproduction d'oeuvre  d'art   ?


Tout d'abord Foliumize a fait le choix de la reproduction d'œuvre d'art afin de ne pas faire voyager les œuvres originales autour de la planète. Nous travaillons donc avec un imprimeur proche de chez vous. Celui-ci se situe en Allemagne. Nous avons fait ce choix d'une part pour la qualité des impressions de ce partenaire, mais également, car le papier Hahnemühle est fabriqué lui aussi en Allemagne. Cela permet de réduire les impacts écologiques du transport de la matière première. Par ailleurs, le poids d'un imprimé d'art reste extrêmement faible, réduisant là encore l'impact lié au transport de bien. Enfin nous avons sélectionné les imprimeurs et leurs fournisseurs de papier avec le plus grand soin. Aucun arbre n'est abattu pour la réalisation des cadres et toiles de notre partenaire. Les cadres sont principalement fabriqués à partir de résidus de bois tels que des copeaux, de la sciure et des branches mortes (matériaux MDF). Tous le bois utilisé (même les résidus) provient exclusivement de la sylviculture allemande contrôlée. L'imprimeur s'est engagé dans une démarche de recyclage, les cartons et chute de découpe sont récupérés, retravaillé afin de devenir des matériaux protégeant les coins et bords des produits pendant leur transport. Les papiers sont tous issus de la maison Hahnemühle qui respect les règles suivantes: - leurs papiers sont garantis sans acide, - les papiers contenant des fibres de bois proviennent à 100% de forêt certifiée durable (FSC) - les fibres provenant de cellulose sont des déchets d'autres industries comme le textile - ils sont 100% vegans. Pour plus d'information sur les papiers, n'hésitez pas à vous rendre sur leur site: https://www.hahnemuehle.com/fr/index.html





Livraison

Dois-je payer les frais de livraison ?


Si vous résidez en France, Allemagne, Autriche, Luxembourg, Belgique, Pays-Bas, Royaume-Uni, Espagne ou en Italie:​ Foliumize vous offre les frais de livraison standard. Les délais de livraison standard sont de 5 à 15 jours ouvrés en fonction du produit choisit. ​ Si vous souhaitez une livraison expresse en deux à trois jours ouvrés, vous pouvez choisir cette option avant de régler votre panier. Le prix est généralement compris entre 19.99€ et 24.99€ par produit. ​Si vous résidez dans un autre pays que ceux mentionnés ci-dessous, les frais et délais de livraison sont variables. N'hésitez pas à nous contacter par email (info@foliumize.com) pour des informations plus précises sur votre cas particulier.




Quels sont les délais de livraison ?


Si vous résidez en France, Allemagne, Autriche, Luxembourg, Belgique, Pays-Bas, Royaume Uni, Espagne ou en Italie:​ En livraison standard, offerte par Foliumize les délais de livraison sont:
- 5 à 10 jours ouvrés pour une reproduction d'œuvre d'art non encadrée,
- 10 à 15 jours ouvrés pour un canevas ou une reproduction encadrée. Attention, pour cause de gros volumes de colis chez les professionnels de la livraison, liés à la pandémie de Covid-19, certains colis peuvent mettre plus de temps à arriver. En livraison Expresse (payante) les délais de livraison sont de 2 à 3 jours ouvrés quel que soit le type de produit choisi. ​Si vous résidez dans un autre pays que ceux mentionnés ci-dessous, les frais et délais de livraison sont variables. N'hésitez pas à nous contacter par email (info@foliumize.com) pour des informations plus précises sur votre cas particulier.





Il vous reste une interrogation ?